11sept.2015

Un complexe solaire au Koweït est attribué à TSK pour une valeur de 362 millions d'euros

TSK construira la première centrale solaire du Koweït. Le projet aura une puissance totale de 60 MW et sera divisé en une centrale thermique de 50 MW et une centrale photovoltaïque de 10 MW. L'installation sera située dans le Parc de l’Énergie Renouvelable de Shagaya.

Pour la centrale thermo-solaire TSK utilisera sa propre technologie pour les capteurs cylindro-paraboliques - spécifiquement le système SKAL-T conçu par sa filiale allemande FLAGSOL. Le système de stockage thermique, qui aura une capacité de 9 heures grâce à l'utilisation de sels fondus, sera aussi conçu intégralement par TSK, dans ce cas chez son centre technologique de Gijón. Ceci fera de cette plante l’une de celles de plus grande capacité de stockage au monde.

La technologie de stockage thermique permet à ces plantes un haut degré de gérabilité, pouvant fournir de l'électricité de manière stable les 24 heures du jour. Elle permet aussi de répondre à toutes les périodes de demande de consommation d'énergie. Ces plantes auront également un système de gestion de l'énergie produite par les deux technologies - photovoltaïque et thermo-solaire - qui représentera une nouvelle avance dans l'intégration des énergies renouvelables au réseau électrique grâce à l'incorporation de ce service auxiliaire pour la gestion du réseau.

Dans le champ d'application du contrat clé en main, TSK effectuera l’ingénierie, l'approvisionnement, la construction et la mise en service de toute l’installation.

Le Parc de l’Énergie Renouvelable de Shagaya, situé au nord du pays, à environ 100 km de la capitale (Koweït City), a été conçu et promu par le Ministère de l'Électricité et de l'Eau et l'Institut pour la Recherche Scientifique du Koweït (KISR), et sera opérationnel en 2017. En 2030, le Parc aura une capacité totale installée de 2.000 MW et il fait partie du plan du gouvernement de produire 15% de ses besoins énergétiques totaux moyennant des sources d’énergie renouvelables.

À la cérémonie de signature du contrat ont assisté le Ministre de l'Électricité et de l’Eau, la Ministre de Planification, le Ministre de l'Éducation, ainsi que l’Ambassadeur d’Espagne au Koweït.

Depuis l'acquisition de la société allemande Flagsol en Décembre 2013, TSK est devenue chef de file mondial en technologie solaire, aussi bien par le nombre de projets mis en œuvre que par les solutions technologiques propres développées par la société de Gijón, qui a participé à la construction de 11 centrales thermiques et 45 centrales photovoltaïques, la plupart ayant été construites clé en main, en Espagne, Égypte, Afrique du Sud, au Honduras, aux États-Unis, à Porto Rico, en France, au Mexique et au Maroc, et qui représentent plus de 1000 MW de capacité installée.

Il convient de souligner que ce projet se joint aux contrats récemment confiés à TSK pour la construction à Dubaï d'une des plus grandes centrales photovoltaïques au monde avec une capacité installée de 260 MW, pour diverses installations de manutention de matériaux en Arabie Saoudite ou un terminal portuaire en Jordanie, ce qui fait de la région du Moyen-Orient l'un des plus importants pour l'entreprise asturienne.

Jusqu'à présent cette année TSK a obtenu d'importants projets en Amérique Latine, au Moyen-Orient et en Afrique, et a atteint une valeur record de contrats de plus de 800 millions d'euros. Compte tenu des données pour le premier semestre, de l'évolution du portefeuille de contrats en attente d'exécution et du climat économique actuel, TSK maintient sa prévision, pour l'ensemble de 2015, de surpasser de loin les chiffres obtenus pendant l'exercice dernier, tant pour les ventes que pour les bénéfices.


Un complexe solaire au Koweït est attribué à TSK pour une valeur de 362 millions d'euros<br/>