20nov.2013

TSK est parvenu à un accord avec Flagsol pour le rachat de ses activités et de sa technologie dans le secteur thermosolaire.

Avec ce rachat, TSK renforce son leadership technologique dans le domaine thermosolaire sur le plan international. Pionnier dans la conception et la construction de ce type de centrale, Flagsol a développé cette technologie depuis sa création et s'est imposé comme une référence mondiale dans le secteur.
Les projets réalisés par Flagsol viennent s'ajouter à ceux réalisés par TSK, qui construit actuellement deux autres centrales au Maroc et en Afrique du Sud, de 160 MW et 50 MW respectivement, et est en passe de devenir le leader mondial de ce type de technologie.

Il faut également rappeler que Flagsol a construit la première centrale hybride du monde, qui combine l'énergie solaire avec un cycle combiné à gaz. La centrale de Kuraymat en Égypte dispose d'une puissance totale de 150 mégawatts, produits à partir de l'hybridation du rayonnement solaire et du gaz. La centrale hybride peut fonctionner sans interruption et assurer l'approvisionnement en électricité 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. La première installation de ce type en Égypte est la preuve que de plus en plus de pays hors de l'Europe font le pari d'un approvisionnement énergétique durable. Grâce à ses niveaux élevés de rayonnement solaire, la région MENA (Méditerranée et Afrique du Nord) est idéale pour les centrales thermosolaires et s'impose comme une zone à fort potentiel pour cette technologie. Outre l'Égypte, le Maroc et l'Algérie comptent également une centrale hybride en fonctionnement.

Avec cette opération, TSK occupe une position privilégiée qui lui permettra de concurrencer les plans d'énergie solaire ambitieux annoncés dans des pays tels que l'Arabie Saoudite, où l'on prétend construire 30 000 MW jusqu'en 2030, ou encore le Koweït, le Maroc, l'Oman, le Qatar, les Émirats Arabes Unis, parmi d'autres, qui misent aussi résolument sur l'énergie solaire.

La caractéristique principale de la technologie thermosolaire est qu'elle est plus facile à gérer, en raison de sa capacité à stocker l'énergie de manière efficiente et à s'intégrer facilement à des centrales thermiques conventionnelles à vapeur ou à cycle combiné avec peu de frais supplémentaires.
Dans ce type de centrale, le champ solaire est doté de miroirs cylindro-paraboliques qui concentrent l'irradiation solaire sur des collecteurs situés sur leur ligne focale, dans lesquels circule un fluide qui réchauffe à températures élevées. Ce fluide est utilisé pour produire de la vapeur ; celle-ci met en mouvement une turbine conventionnelle connectée à un générateur pour produire de l'électricité.

Flagsol n'est pas la première entreprise technologique allemande rachetée par TSK. En 1995, il avait déjà fait l'acquisition de PHB Weserhütte, une autre entreprise d'origine allemande possédant sa propre technologie concernant la conception et la fourniture d'installations pour la manutention des minéraux.  
Une fois encore, TSK mise sur l'acquisition de technologie pour pouvoir se distinguer et avancer en tant qu'entreprise technologique, pour pouvoir apporter une valeur ajoutée à ses projets. 

TSK est parvenu à un accord avec Flagsol pour le rachat de ses activités et de sa technologie dans le secteur thermosolaire.