03déc.2018

TSK signe un accord pour construire le premier cycle combiné au Togo.

Lors du Sommet du G20 sur l’investissement célébré à Berlin le 30 octobre dernier, les entreprises Eranove, Siemens et TSK ont conclu un accord en vue de développer et construire la première centrale électrique à cycle combiné dans le pays africain. 
 
L’ingénierie de Gijón sera chargée de réaliser le projet sous la modalité EPC qui inclura des équipements de l’entreprise allemande SIEMENS. Cette centrale qui aura une puissance de 65 MW se trouvera dans la localité de Lomé et couvrira 30% des besoins du pays.  Grâce à la flexibilité d’opération, elle permettra de stabiliser le réseau et d’intégrer les énergies renouvelables.  
Actuellement, le Togo ne dispose pas d’approvisionnement en gaz et la génération d’électricité est basée sur des centrales au fioul et au diésel, peu efficaces et fort polluantes. L’arrivée du gaz permettra non seulement de générer de l’électricité d’une manière plus efficace mais elle favorisera également le développement d’industries de secteurs comme la chimie, l’alimentation et la métallurgie.  
La signature de l’accord a été réalisée en présence du président de la République du Togo, M. Faure Gnassingbé et du président de Siemens, M. Joe Kaeser.
Eranove est un producteur indépendant d’électricité et d’eau, présent dans des pays tels que la Côte d’Ivoire, le Sénégal ou la République du Congo.  
Ce nouveau projet conforte la présence de TSK sur le continent africain où elle travaille depuis l’an 2000 dans des pays comme le Maroc, le Sénégal, l’Algérie, l’Ouganda, le Mozambique, l’Afrique du Sud, la Côte d’Ivoire, l’Egypte et maintenant le Togo. 
TSK signe un accord pour construire le premier cycle combiné au Togo.