14sept.2018

TSK construira un nouveau parc solaire en Egypte.  

Jeudi dernier, un contrat a été signé d’une valeur de 20 millions d’euros grâce auquel TSK construira un parc solaire dans le sud de l’Egypte.

La centrale photovoltaïque, d’une puissance de 26 mégawatts (MW), se trouvera à  Kom Ombo, dans la province méridionale d’Assouan et s’étendra sur 500.000 mètres carrés à la fin des travaux, prévue pour mi-2019.

"On attend que le parc photovoltaïque produise 53.000 mégawatts-heure (MWh) par an, ce qui représentera une économie de 12.000 tonnes de combustible et empêchera l’émission de 30.000 tonnes de dioxyde de carbone", a déclaré le conseiller délégué de L’Autorité des Energies Renouvelables en Egypte, Mohamed el Khayat, selon l’agence officielle Mena.

Le prix de l’énergie produite dans la centrale atteint 3,2 dollars par kilowatts-heure, d’après la même source. 

Le projet sera financé grâce à un crédit de 40 millions d’euros de l’Agence de Développement Française, dont les fonds serviront également à financer d’autres projets d’énergie renouvelable en Egypte. 

L’accord fait partie de la stratégie en Egypte de diversifier les sources de génération d’énergie, qui prévoit de produire 20% de l’énergie grâce à des ressources renouvelables en 2022 et 37% en 2025.

Ce contrat vient s’ajouter à ceux que TSK est en train de construire dans le pays, dépassant à l’heure actuelle les 400 MW en cours d’exécution.
TSK construira un nouveau parc solaire en Egypte.