18juil.2018

Rolls-Royce et TSK construiront 5 Centrales Energétiques de 475 MW comme système d’appoint au réseau Electrique National du Chili 

TSK en tant que leader du Consortium fournira le système complet.

Le consortium composé par l’entreprise contractante EPC TSK et Rolls-Royce a signé un contrat pour le design, la fourniture et la construction (“EPC”) avec Prime Energia Quickstart  Spa, filiale de Prime Energia SpA (“Prime Energía”), pour la construction de 5 centrales énergétiques au Chili, reposant sur 265 moteurs MTU Onsite Energy 16V 4000. Prime Energia est une filiale de l’entreprise new-yorkaise Glenfarne Group, LLC (“Glenfarne”), société de développement, propriétaire et exploitante des actifs d’infrastructure et d’énergie. 

Les cinq centrales de Prime Energía auront une capacité totale de 475 MW qui seront reliées au système électrique chilien afin de fournir un apport au système électrique national. La commande pour livrer les centrales électriques aux trois premières localités a officiellement été réalisée avec le consortium, et avec l’accord pour les deux centrales supplémentaires programmées pour la suite. Les générateurs seront connectés numériquement et enverront des données à la plateforme MTU GoManage pour contrôler et analyser l’information. Les centrales seront contrôlées et surveillées à distance et en temps réel depuis le Centre des Opérations de Réseau de Prime Energía à Santiago.

“Ces centrales sont une partie fondamentale de la stratégie de Glenfarne pour développer des infrastructures énergétiques qui supportent la prolifération d’énergies renouvelables et la stabilité du réseau énergétique le long de l’Amérique, avec une grande capacité de croissance”, selon les mots de Brendan Duval, Partenaire Associé de Glenfarne. “Je suis ravi de notre collaboration avec des partenaires de grande renommée tels que TSK et Rolls Royce dans le développement de ces actifs.”.

Le Chili est une des puissances économiques avec la plus grande croissance d’Amérique Latine. Il est prévu que la demande en énergie augmente de 4 pour cent par an pendant les 5 prochaines années bénéficiant sans aucun doute de l’énorme potentiel disponible dans le pays en termes de sources d’énergies renouvelables. Le pourcentage d’énergies renouvelables dans le mélange énergétique chilien est en pleine croissance, avec les énergies solaire et éolienne qui ont représenté, en 2014, 6 pour cent, et aujourd’hui, elles représentent 19 pour cent. Pour 2035, il est attendu que 60 pour cent de l’électricité du pays soit produite avec des énergies renouvelables, passant à 70 pour cent en 2050. Au fur et à mesure que le Chili augmente sa capacité en sources d’énergies renouvelables dépendantes des conditions climatologiques, il y aura une plus grande demande en énergie d’appoint de réponse rapide et à un coût très compétitif, comme les centrales énergétiques de l’ordre de Prime Energía pour stabiliser le réseau électrique. 

Les moteurs MTU Onsite Energy installés en Amérique du Sud atteignent une puissance totale installée de 2,400 MW, la plus grande partie basée sur des moteurs 16V 4000, y compris 400 MW au Chili.
 
Rolls-Royce et TSK construiront 5 Centrales Energétiques de 475 MW comme système d’appoint au réseau Electrique National du Chili